virement bancaire : femme qui fait un paiement avec son téléphone
  • Services
  • 3 minutes

Lexique complet du paiement par virement bancaire

Table des matières

Représentant près de 90% des transactions échangées en valeur, au premier semestre 20231, on considère le virement bancaire comme le moyen de paiement le plus utilisé en France. Son succès est notamment le fruit d’évolutions réglementaires et technologiques successives, sur le plan national, européen et international, qui a favorisé son expansion et son utilisation massive.

 

De nouvelles formes de virement émergent, les habitudes des payeurs évoluent et de nouveaux modèles économiques l’utilisent. C’est pourquoi, compte tenu de ses spécificités et parfois de sa complexité, nous vous mettons à disposition un lexique complet afin de mieux appréhender le jargon propre au paiement par virement bancaire.

Quelques chiffres liés à l'utilisation du virement bancaire en France

5 milliards, c’est le nombre de virements réalisés en France en 20222. À la différence du paiement par carte, le virement est majoritairement utilisé dans le cadre de relations interentreprises. Avec plus de 77 milliards d’euros échangés par son intermédiaire au premier semestre 2023, en France1, il enregistre une augmentation de plus de 95% par rapport à l’année précédente à la même période3.

 

Lancé en 2014 et généralisé en 2017, le virement instantané s’impose petit-à-petit dans l’écosystème bancaire et financier, jusqu’à devenir obligatoire (envoi et réception) pour l’ensemble des PSP de la zone euro à partir du 08/01/2025. En 2022, son utilisation a augmenté de 85% en volume et de 135% en valeur, en France3.

Lexique intégral du paiement par virement bancaire

Retrouvez ci-dessous les définitions de tous les termes utilisés lors de paiements par virement bancaire.

Virement bancaire

Opération financière permettant de transférer de l’argent électroniquement d’un compte bancaire à un autre.

 

Il existe différents types de virements bancaires :

 

  • Le virement immédiat (aussi classique ou standard) : Forme la plus classique des virements bancaires, où l’ordre de virement est exécuté dès sa validation par l’émetteur. Les fonds sont capturés, puis transmis lors de la prochaine vacation bancaire. Il faut ensuite attendre 1 ou 2 jours ouvrés pour que les fonds soient disponibles sur le compte du bénéficiaire.

 

  • Le virement instantané : Transfert exécuté immédiatement entre deux comptes, au sein de la zone SEPA. À la différence du virement SEPA classique, les fonds sont disponibles en moins de 10 secondes, quel que soit le jour ou l’heure. L’utilisation du virement instantané dépend essentiellement de la banque de l’émetteur, qui peut proposer ce service ou non.

 

  • Le virement différé : Transfert de fonds dont l’ordre de virement est programmé en amont par l’émetteur, pour une date future.

 

  • Le virement permanent : Transfert récurrent exécuté à intervalles réguliers (quotidien, mensuel, annuel…) pour des règlements récurrents comme des abonnements ou des paiements fractionnés.

 

  • Le virement ponctuel : Transfert de fonds effectué suite à un ordre de virement pour une opération spécifique, à une date donnée.

 

  • Le virement bancaire domestique : Transfert effectué entre deux comptes situés à l’intérieur d’un même pays.

 

  • Le virement SCT (SEPA Credit Transfer) : Transfert effectué, en euros, entre deux comptes situés au sein de l’Espace Économique Européen. Le virement SEPA a permis à l’Union Européenne de simplifier et d’harmoniser tous les transferts réalisés dans la zone.

 

  • Le virement bancaire international : Transfert de fonds effectué entre 2 comptes situés à l’extérieur de la zone SEPA, généralement en devise étrangère. SWIFT est le principal réseau permettant l’échange de flux financiers internationaux, avec la plupart des banques et institutions financières membres.

 

  • Le virement externe ou interbancaire : Transfert effectué entre deux comptes situés dans des banques distinctes.

 

  • Le virement interne ou intrabancaire : Transfert effectué entre deux comptes situés dans la même banque (ex : transfert de fonds vers un compte d’épargne, transfert entre un payeur et un bénéficiaire client d’une même banque…).

 

  • Le virement initié ou l’initiation de paiement (PSI) :  Type de virement dans lequel l’ordre de virement est non pas émis par le payeur, mais par le bénéficiaire. Ce dernier adresse une demande de virement à son client (comprenant le montant, la référence, la date…) qui peut le valider ou le refuser. Une fois accepté, le transfert de fond s’effectue de manière traditionnelle, de compte à compte.

Zone SEPA

Initiative de l’Union Européenne visant à harmoniser les paiements en euros pour toutes les entités des 27 pays membres, du Royaume-Uni, de Monaco, du Vatican, d’Andorre, de Saint-Marin ainsi que des 4 états membres de l’AELE. Le SEPA Credit Transfer (SCT) est le système de virement, permettant aux débiteurs d’effectuer des transferts de fonds en ligne, en euros, entre deux comptes situés dans la zone.

SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication)

Le réseau SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) est un système de messagerie sécurisé utilisé par les banques et les institutions financières internationales pour échanger des informations et des instructions de paiement par virement.

Banque émettrice

Établissement financier responsable du traitement et de l’exécution des ordres de virement de ses clients.

Banque acquéreuse

Établissement financier du marchand qui lui permet l’acquisition, le traitement et le dépôt des fonds reçus par virement, ainsi que la tenue de ses comptes.

Donneur d'ordre

Personne morale ou physique qui initie la demande de paiement par virement. Ce dernier est responsable de fournir les instructions nécessaires à l’exécution de la transaction (RIB, montant, date…).

Émetteur

Personne physique ou morale qui émet un ordre de virement, c’est-à-dire qui donne l’ordre à sa banque (banque émettrice) d’effectuer un transfert de fonds de son compte bancaire vers celui d’un bénéficiaire. Celui-ci est responsable de fournir les instructions nécessaires à l’exécution du virement (informations sur le bénéficiaire, le montant à transférer, la date…).

Bénéficiaire / accepteur

Le marchand, c’est-à-dire la personne physique ou morale qui va percevoir les fonds d’une transaction financière.

Ordre de virement

Processus par lequel les données des transactions effectuées par carte bancaire depuis un TPE sont envoyées périodiquement (généralement quotidiennement) à la banque acquéreuse. Cette opération automatique permet de regrouper et de traiter efficacement les informations de paiement.

PAN (Primary Account Number)

Instruction donnée par l’émetteur à sa banque (banque émettrice) pour le transfert d’une somme d’argent de son compte vers celui d’un bénéficiaire. Cet ordre inclut généralement les informations sur le bénéficiaire, le montant à transférer, la date d’exécution…

Coordonnées bancaires

Ensemble des éléments nécessaires à l’identification d’un compte bancaire (banque, titulaire, localisation…), tels que le numéro de compte, le code banque, le code guichet, le code IBAN et le code BIC (Bank Identifier Code). Ces informations permettent de faciliter les prélèvements et virements bancaires.

IBAN (International Bank Account Number)

Numéro international standardisé, utilisé afin d’identifier les comptes bancaires et de faciliter l’exécution de virements. L’IBAN contient des informations telles que le code pays, le code banque et le numéro de compte. En France, l’IBAN commence par “FR” suivi de 25 caractères alphanumériques.

BIC (Bank Identifier Code)

Code unique permettant d’identifier une institution financière ou une banque, à l’échelle nationale et internationale. Aussi connu sous le nom de code SWIFT, le code BIC s’utilise en duo avec l’IBAN afin d’assurer le bon acheminement des fonds transférés par virement bancaire.

RIB (Relevé d'Identité Bancaire)

Document fourni par une banque qui contient les informations nécessaires à l’identification d’un compte bancaire, afin de faciliter les opérations de virement ou de prélèvement. Le RIB inclut le numéro de compte, le code banque, le code guichet, l’IBAN (International Bank Account Number) ainsi que le BIC (Bank Identifier Code) de la banque.

Clé RIB

Code de contrôle à deux chiffres (entre 01 et 97) figurant sur un Relevé d’Identité Bancaire (RIB), utilisé pour vérifier la validité des autres informations du RIB (numéro de compte, code banque et code guichet) et prévenir les erreurs de saisie lors des transactions bancaires.

Avis d'exécution

Notification ou document envoyé par la banque émettrice à la banque acquéreuse, afin de confirmer la bonne exécution du virement, et informer que les fonds devraient bientôt être disponibles sur le compte du bénéficiaire.

Avis de virement

Notification ou document envoyé par la banque acquéreuse à son client (bénéficiaire), afin de l’informer qu’un virement bancaire a été réceptionné sur son compte bancaire. L’avis de virement peut contenir des détails tels que le montant transféré, la date d’exécution, le nom de l’émetteur et le motif du paiement.

Confirmation de virement

Notification ou document envoyé par la banque émettrice à son client (payeur), afin de confirmer la bonne exécution du virement et récapituler les informations principales (montant, type de virement, coordonnées bancaires du bénéficiaire, référence…).

Date d'exécution

Date où l’ordre de virement est traité, enregistré et exécuté par la banque émettrice et où les fonds sont transférés entre les comptes concernés.

Délai d'exécution

Période nécessaire pour que les fonds soient crédités sur le compte du bénéficiaire (entre la date d’exécution et la date de disponibilité des fonds). Ce délai peut varier selon la banque et la nature du virement.

Date de valeur

Date à partir de laquelle le virement bancaire sera effectivement pris en considération, notamment pour le calcul des intérêts débiteurs.

Libellé ou Référence de virement

Code ou description unique associée à une transaction, permettant de faciliter la réconciliation des virements reçus pour le bénéficiaire. Il peut s’agir d’une référence de facture ou du motif du virement par exemple.

Plafond de virement

C’est la limite maximale de montant qu’un émetteur peut transférer depuis son compte, en une seule transaction ou sur une période donnée. Ce plafond est fixé par la banque pour des raisons de sécurité et de gestion des risques.

Preuve de virement

Confirmation qu’un virement bancaire a été exécuté avec succès. Cette preuve sert généralement a attester que les fonds ont bien été transférés, dans un souci de traçabilité et de résolution de litiges.

Disponibilité

Moment où les fonds transférés sur le compte du bénéficiaire deviennent accessibles. La disponibilité peut être immédiate ou différée selon les délais de traitement et politique de l’institution acquéreuse.

Frais de transfert

Coûts facturés par une banque ou institutions financières pour traiter et exécuter un virement bancaire. Ces frais varient selon la nature du virement, le montant transféré, la devise utilisée, les banques impliquées…).

Contestation de virement

Procédure initiée par l’émetteur d’un virement, dans lequel ce dernier signale un problème ou une irrégularité concernant un virement effectué depuis son compte. Les raisons d’une contestation peuvent inclure une transaction non autorisée, une erreur dans les informations du bénéficiaire… Pour résoudre ce litige, une enquête est généralement menée par la banque émettrice.

Rejet de virement

Situation dans laquelle la banque émettrice refuse d’exécuter l’ordre de virement en raison de fonds insuffisants, d’informations bancaires incorrectes, de suspicion de fraude… Le payeur est alors informé et l’ordre de virement annulé.

——

1 Banque de France – Chiffres clés de l’Observatoire 1er semestre 2023 (2023)

2 Statista – Nombre total de virements bancaires en France de 2010 à 2022 (2023)

3 Banque de France – Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (2023)