prestataire de services de paiement : deux partenaires qui se serrent la main après un accord
  • Usages
  • 3 minutes

Qui peut être accompagné par un prestataire de paiement ?

Les récents chiffres de la Fevad montrent une fois encore que le e-commerce n’a pas fini de se développer. Malgré la crise sanitaire puis l’inflation, les consommateurs consomment fréquemment en ligne, aussi bien pour acheter des produits (alimentaire, prêt-à-porter, ameublement…) que des services (réservation de taxi, livraison de repas à domicile, souscriptions à des contrats d’assurance…). Pour répondre à cette demande, de plus en plus forte, de nombreux acteurs cherchent à se faire accompagner par un prestataire de paiement. Quel est le profil de ces entreprises ? Quelle solution choisir au cas par cas ?

Qu'est-ce qu'un prestataire de paiement?

Au regard du gouvernement français, un prestataire de paiement “est une personne morale prestataire de services de paiement autre qu’un établissement de crédit ou la Banque de France, l’Institut d’émission des départements d’outre-mer, le Trésor public, la Caisse des dépôts et consignations“. Les prestataires de services de paiement français exercent sous le joug de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), administration indépendante adossée à la Banque de France.

 

Un prestataire de paiement opère des transactions financières entre différentes parties (porteurs de carte, marchands, acquéreurs, réseaux de cartes…), tout en garantissant la fluidité et la sécurité. En plus de l’encaissement et des transferts, l’établissement offre des services de gestion des comptes, de lutte antifraude ou de vérification des transactions par exemple, afin de garantir une exécution sécurisée des opérations financières.

Quels acteurs peuvent se faire accompagner par un prestataire de paiement ?

Dès lors qu’une entreprise encaisse des paiements, en ligne ou en magasin, elle peut être accompagnée par un prestataire de paiement. Analysons les profils types :

Les entreprises, pour le paiement de factures

Contrairement à celles qui encaissent à la commande, l’encaissement de factures peut donner du fil à retordre à certaines entreprises. Réceptionnant essentiellement des virements, les équipes financières sont ainsi contraintes de surveiller manuellement leurs comptes bancaires, d’identifier les règlements client et de les rapprocher aux factures correspondantes avant de reporter le tout dans leur ERP. Par ailleurs, ce procédé affecte la performance du service, car les statuts de paiement ne se mettent pas à jour automatiquement.

 

Le recours à un prestataire de paiement peut grandement simplifier l’identification et la réconciliation des virements entrants et l’automatisation des tâches comptables liées aux paiements (MAJ des logiciels métiers, scenarii de relances personnalisables, notifications automatiques…).

Les professionnels du recouvrement de créances

Entre surveillance des paiements attendus, mises en place d’échéanciers personnalisés et relances de paiement manuelles, les agences et sociétés de recouvrement sont souvent contraintes à une organisation chronophage. L’accompagnement par un prestataire de paiement facilite non seulement leur acceptation de paiements, mais également et le suivi des créances.

 

Ces professionnels recherchent des solutions permettant de :

  • Sécuriser les transactions clients
  • Offrir des moyens de paiement variés (par carte, virement et prélèvement)
  • Proposer des facilités de paiement flexibles (différé, fractionné, empreinte bancaire…)
  • Gérer de faibles créances comme de plus grands volumes de transactions
  • Garantir la conformité des processus, répondant à la réglementation en vigueur

Les e-commerçants, pour le paiement en ligne sécurisé

La performance d’un site e-commerce, qu’il soit B2C ou B2B, passe par sa capacité à gérer efficacement ses différents canaux et moyens de paiement. C’est pour répondre à ces enjeux, qu’un marchand en ligne doit s’appuyer sur l’expertise d’un prestataire de paiement :  

  • Moyens (par carte, virement ou prélèvement) et facilités de paiement (wallets, fractionné, abonnement, différés…)
  • Canaux de paiement à distance (en ligne, par email / sms…)
  •  Devises et moyens de paiement locaux
  • Sécurité et conformité des transactions

Les marketplaces, pour l'encaissement en ligne et le transfert des paiements

Point de contact entre les clients et les marchands, les places de marché ont un rôle capital, nécessitant l’accompagnement spécifique d’un prestataire de paiement à certaines étapes :

  • Onboarding de nouveaux marchands (KYC/KYB, ouvertures de comptes de paiement…)
  • Encaissement client (page de paiement, API de paiement en ligne, moyens de paiement…)
  • Transferts automatisés des paiements (reversement aux marchands, prises de commissions…)

 

Par ailleurs, les marketplaces sont tenues à un certain niveau de conformité. En effet, en France, la collecte, le cantonnement et le reversement de compte de tiers sont strictement encadrés par la Banque de France, via l’ACPR.

Les plateformes financières, pour suivre et gérer les transactions

Au même titre que les marketplaces, les plateformes financières encaissent et transfèrent des paiements pour le compte de tiers. Les plateformes de financement participatif (crowdfunding, crowdlending, crowdequity) ou toute autre plateforme financière a besoin d’être adossée à un prestataire de paiement afin d’assurer la fiabilité de tous les mouvements financiers.

 

Elles recherchent des partenaires capables de répondre à leurs besoins opérationnelles (moyens de paiement, devises, automatisation…), à leurs enjeux techniques (onboarding de porteurs de projets,  volume de transactions…), ainsi qu’aux exigences du régulateur (sécurité, LCB-FT…).

Les réseaux de retailers, pour le prépaiement et la compensation

Certains réseaux de magasins indépendants ou franchisés peuvent avoir besoin d’un prestataire de paiement, dans des cas spécifiques de gestion de cartes-cadeaux et de services prépayés. En effet, la réglementation européenne leur impose certaines contraintes en termes de stockage, de pilotage et traçabilité des valeurs prépayées au sein de leur réseau d’accepteurs.

 

Dans ce cadre, un prestataire de paiement permettra aux groupements de retailers de :

  • Gérer la compensation entre les différents commerçants 
  • Automatiser la gestion des échanges de valeur prépayée
  • Garantir la traçabilité des fonds échangés dans le réseau
  • Assurer la conformité aux exigences réglementaires

Les intégrateurs partenaires, pour améliorer leur solution métier

Afin d’intégrer une solution de paiement à leur logiciel / solution SaaS, les intégrateurs partenaires (éditeurs et développeurs) ont besoin d’API de paiement flexibles et robustes, maintenues par un prestataire de paiement, offrant entre autre :

  • Une documentation complète, claire et bien construite
  • Un support technique réactif
  • Des services stables, fiables et dans l’air du temps
  • Des options de personnalisation pour répondre à leurs besoins spécifiques

Bien choisir son prestataire de service de paiement

Au moment de sélectionner un prestataire de paiement, 6 critères clés sont à considérer :

  • Sécurité des données financières et personnelles, qui respectent les normes de sécurité en vigueur (PCI DSS, RGPD…)
  • Moyens et facilités de paiement proposés, selon les besoins de vos clients (devises, plafonds, devises, secteurs…) et de vos enjeux (frais, délais…)
  • Facilités d’intégration variés à vos outils quotidiens (site e-commerce, ERP, logiciel de facturation, de comptabilité…)
  • Personnalisation des services, afin d’offrir une expérience de paiement qui vous ressemble (pages et liens de paiement)
  • Services d’automatisation pour faciliter la gestion quotidienne de vos encaissements (réconciliation bancaire, scenarii, relances, notifications…)
  • Approche “customer oriented”, pour centraliser et optimiser toute votre gestion clients