digitalisation des paiements : paiement par e-wallet sur un téléphone
  • Actualités
  • 3 minutes

Digitalisation des paiements : Les tendances de 2023

En 2023, les tendances de paiement sont marquées par une adoption massive de nouvelles solutions de paiement instantané, par les consommateurs de tout âge. La demande croissante du request to pay combinée aux demandes d’autorisation en paiement différé transforme l’expérience d’achat, avec des conséquences non négligeables sur la gestion de trésorerie.

Face à cette évolution des modes de consommation, les acteurs du paiement se diversifient. Découvrez les grandes tendances de paiement 2023 et leurs impacts sur vos parcours client.

La digitalisation des paiements

En 2023, la digitalisation des paiements n’est plus une option, mais une réelle nécessité. D’année en année, on constate que les français sont demandeurs de davantage de services digitalisés, proposés par leurs commerçants. Pour répondre à ce besoin, de nouvelles tendances de paiement se développent. Celles-ci reposent sur différentes innovations, comme l’Open Banking, la technologie NFC et l’utilisation de network tokens.

L’Open Banking, l’innovation à la source des nouveaux modes de paiement digitaux

Si de nombreuses innovations liées au paiement voient le jour, c’est notamment grâce à l’Open Banking, arrivé avec la DSP2 (Directive sur les services de paiement) en 2021. Celle-ci encadre l’utilisation des données par les nouveaux acteurs du paiement, tout en stimulant la concurrence et l’innovation.

 

L’Open Banking est un concept financier basé sur l’utilisation de technologies numériques pour ouvrir les données et les services bancaires à des tiers via des interfaces de programmation d’applications (API). Ce partage de données permetde créer de nouvelles applications et services autour de l’infrastructure financière existante, en utilisant les données bancaires.

 

Le paiement étant un élément essentiel dans le parcours et la fidélisation client, et grâce à l’Open Banking, certaines fintech, comme CentralPay, ont pu développer des services de paiement innovants.

Les transactions tokenisées au service des paiements récurrents

La tokenisation des données bancaires du détenteur de la carte transforme l’utilisation de la carte bancaire. Chaque nuit, la mise à jour des données de carte bancaire (ou MDC CB) synchronise les données de la carte bancaire (numéro de carte, date de fin de validité) pour offrir une expérience de paiement ininterrompue. Même lorsqu’une nouvelle CB remplace l’ancienne, le client n’a pas besoin de rementionner toutes les informations de cette nouvelle carte sur les sites où il a pu opter pour un paiement récurrent (abonnement, paiement mensuel…) ou pour un paiement one click.

 

Ce “jeton réseau” (network token) prend le relais de la carte dans les autorisations, simplifiant les transactions sur les sites équipés et évitant de bloquer l’abonnement à cause d’une simple carte expirée.

Le request to pay, une validation de paiement par mail, SMS ou lien

Le “Request to Pay” est un système de paiement numérique qui permet aux émetteurs de factures (comme les entreprises ou les prestataires de services) d’envoyer des demandes de paiement électroniques directement aux clients, par n’importe quel canal de messagerie ou notification. Cette méthode offre une plus grande flexibilité et contrôle aux clients, qui peuvent choisir comment et quand payer, et permet également de négocier ou de planifier des paiements.

 

L’innovation de ce système réside dans sa capacité à simplifier le processus de facturation, à renforcer la sécurité des transactions, et à améliorer l’interaction financière entre les parties, en rendant les paiements plus interactifs et adaptés aux besoins des utilisateurs.

La généralisation de l’utilisation de wallets

Les “wallets”, ou portefeuilles électroniques, sont des outils utilisés pour stocker, envoyer et recevoir de l’argent sur une appli ou un compte de paiement en ligne. Ils peuvent être utilisés pour une variété de transactions, y compris les achats en ligne, les transferts d’argent, le paiement de factures, et même, dans certains cas, les transactions en magasin via des technologies comme le NFC (Near Field Communication).

Le Buy Now, Pay Later

Le concept de “Buy Now, Pay Later” (BNPL), ou “acheter maintenant, payer plus tard”, est un modèle de financement qui permet aux consommateurs d’acheter des produits ou des services immédiatement et de différer le paiement, généralement sans surcoût ni intérêts à verser. Ce concept est notamment rendu possible par le système Request-to-Pay, où le payeurs va pouvoir proposer une échéance de paiement au vendeur au moment d’approuver la transaction.

 

Parmi les tendances de paiement de cette années, le BNPL aura un impact significatif sur :

  • La réglementation : Face à l’expansion du paiement différé, le régulateur se penche sur le sujet du BNPL pour s’assurer qu’il ne contribue pas à l’endettement irresponsable des consommateurs.
  • L’innovation financière : Le BNPL ouvre de nouvelles perspectives dans le secteur financier, avec notamment la multiplication d’établissements de paiement spécialisé dans le paiement répétitif
  • Les mentalités clients : Même s’il n’est pas toujours présenté de la sorte, le Buy Now, Pay Later est un véritable crédit à la consommation.

Le commerce conversationnel

Les internautes ne sont pas tous à l’aise sur les sites e-commerce et leurs formulaires de paiement en ligne. Ainsi, certains commerçants mettent en place un « commerce conversationnel », plus novateur encore que les applications mobiles ou les facilités de paiement. Les clients qui le désirent sont accompagnés dans leurs achats par un chatbot, parfois alimenté par IA. Cet « agent virtuel » accompagne le client tout au long du parcours d’achat, jusqu’à l’étape du paiement. L’expérience d’achat est ainsi plus facile et plus sympathique !

L'Embedded finance, la finance intégrée aux secteurs non financiers

Dans les tendances de paiement 2023, l’Embedded Finance (ou finance intégrée), consiste à intégrer des services financiers à l’intérieur d’environnements non financiers, tels que des solutions de paiement, d’assurance et de crédit. Les options de financement sont généralement proposées à l’étape d’encaissement, sans avoir à recourir à un établissement financier.